1. Le programme 1000 cafés” et le GROUPE SOS  
  2. Je suis Maire ou élu.e d’une commune n’ayant plus de café
  3. Je suis une personne candidate pour ouvrir un café
  4. Je suis habitant d’une commune rurale et j’aimerais voir le dernier café être repris ou ré ouvert

1. Le programme 1000 cafés” et le GROUPE SOS  

Pourquoi « 1000 cafés » ? 

Afin de développer le lien social et les services de proximité dans les villages de France, le GROUPE SOS a annoncé la création et la reprise partout en France (métropole et Outre-Mer) de 1000 cafés multiservices dans des communes de moins de 3 500 habitant.e.s. 

L’initiative prise par le GROUPE SOS répond à un contexte de fracture territoriale et de sentiment d’abandon des territoires ruraux au profit des aires urbaines : 

-60% des communes rurales n’ont plus de petits commerces (les ¾ en possédaient un en 1980). La proportion tend naturellement a fortement augmenter dans les communes de moins de 1 500 habitant.e.s ; 

-Le nombre de débits de boisson est passé de 500 000 à 40 000 en 100 ans (-92%)  

Or, la création d’espaces de convivialité et de services dans ces communes fait l’objet de fortes attentes : 

-82% des habitants des communes de – de 5000 habitants souhaitent avoir un café dans leur commune;  

-32% de la population française réside dans une commune de moins de 3500 habitant.e.s 

Pour contribuer à apporter une solution à ce défi, nous avons souhaité lancer le programme “1000 cafés”.  

En quoi consiste l’opération « 1000 cafés » ?  

Le programme “1000 cafés” a vocation à développer au sein d’une commune en lien avec les communes et leurs habitant.e.s : 

-Un café avec licence IV et une petite restauration légère ;

-au sein duquel sont proposés des services de proximité répondant aux besoins de la commune.  

Parmi le panel de services proposés et co-construits avec les habitant.e.s, figurent : le point presse ; le dépôt de pain; l’offre d’épicerie et l’offre de produits frais locaux ; le relais poste; le point relais ; les points d’accès numérique et accompagnement à l’utilisation ; l’accompagnement aux démarches administratives ; le programmation culturelle ; l’espace de rencontres et d’activités pour le tissu associatif et entrepreneurial local ; l’espace de co-working ; le point d’informations relais sur les offres touristiques du territoire ; les solutions de mobilité ; des services aux personnes âgées ; la conciergerie, etc.  

Quel est le rôle du GROUPE SOS dans le programme “1000 cafés” ?  

Dans le cadre de l’initiative “1000 cafés”, le GROUPE SOS est opérateur. Il crée et reprend des cafés multiservices sur l’ensemble du territoire national. 

Ainsi, avec « 1000 cafés », le GROUPE SOS : 

Endosse le risque entrepreneurial :  

  • “1000 cafés” assume le risque financier et crée ou reprend des cafés dans des communes rurales de moins de 3500 habitant.e.s qui n’ont plus de cafés ou risquent de le perdre ; 
  • “1000 cafés” permet aussi à des personnes qui ont déjà un projet de création de café de le faire dans un cadre sécurisé en devenant gérants d’un établissement créé et détenu par « 1000 cafés ».

Recrute et outille les gérant.e.s  de ses futurs établissements : 

  • 1000 cafés identifie les candidat.e.s à la gestion de ses cafés, en privilégiant les candidatures locales ; 
  • 1000 cafés sélectionne pour ses gérant.e.s des outils simples de gestion
  • 1000 cafés accompagne chaque établissement en communication ; 
  • 1000 cafés accompagne chaque établissement dans la recherche de financements locaux (institutionnels, privés, participatifs) permettant de développer l’offre de services ; 
  • 1000 cafés permet à chaque établissement de s’inspirer des autres par une mise en relation via des espaces de rencontres et des outils collaboratifs ; 
  • 1000 cafés s’assure de la rémunération direct de la / du gérant.e et salarié.e. Le.a gérant.e a le statut de mandataire social non salarié. Il est rémunéré (base SMIC pour commencer), logé, et intéressé aux résultats de l’entreprise. Il n’a aucun budget propre à apporter ni investissement à faire dans l’établissement. Il ne prend pas de risque sur ses deniers personnels, ne dépend plus de l’accord de sa banque, etc. Il peut exercer cette activité dans un cadre sécurisé financièrement. La deuxième personne est salariée. 

Crée une dynamique de réseau et de mutualisation favorable au développement des cafés : 

  • 1000 cafés favorise les producteurs locaux de produits frais et négocie en central pour l’ensemble de son réseau des contrats fournisseurs avantageux : matières premières, énergie, téléphonie, assurance, produits d’entretiens, etc. ; 
  • 1000 cafés noue des partenariats au niveau national pour permettre à chaque gérant de déployer plus simplement son offre multiservices : épicerie, mobilité, point d’accès numérique, connectique, programmation culturelle, services en direction des personnes âgées, etc. 

Développe l’offre de services des cafés :

  • 1000 cafés, en plus d’un café, développe des services de proximités utiles aux habitants dans les communes  dans une démarche de co-construction avec les habitant.e.s 

Est-ce que 1000 cafés peut intervenir en soutien d’une entreprise déjà existante ?  

A ce jour, nous n’intervenons pas comme un incubateur ou comme un guichet permettant d’accéder à des aides spécifiques ou de mutualiser des services avec des cafés dont nous ne sommes par l’opérateur. Si vous êtes intéressé.e.s pour la création de ce type de service, faites-le nous savoir par mail !      

Qui est le GROUPE SOS ?  

Il y a 35 ans, le GROUPE SOS a été créé avec l’ambition de lutter contre les exclusions sous toutes leurs formes. Diversifiant progressivement ses activités, il répond aujourd’hui aux besoins de la société avec 8 secteurs d’activités : Jeunesse, Emploi, Solidarités, Santé, Seniors, Culture, Transition écologique, Action internationale. Avec 18 000 salariés, 550 établissements et services et 950 millions de CA, le GROUPE SOS est la première entreprise sociale européenne. 

En plaçant l’innovation sociale au cœur de ses pratiques, le groupe démontre qu’il est possible de bâtir une organisation solide, capable de créer et pérenniser des activités économiques, tout en ayant un fort impact social. Notre mission : permettre à tous, quels que soient leurs parcours et leurs revenus, d’avoir accès à des services de qualité en lien avec leurs besoins essentiels : éducation, logement, inclusion sociale, insertion professionnelle, accès aux soins, accompagnement du grand âge… Nous développons également des dispositifs favorisant l’accès à la culture pour le plus grand nombre et encourageons l’émergence d’un autre modèle agricole et écologique. Nous sommes présents dans 44 pays avec des activités liées à la santé, au volontariat, à l’éducation et à la formation. Nous y soutenons également les acteurs de l’entrepreneuriat social. 

Au travers du programme “1000 cafés”, le GROUPE SOS apporte son expertise pour contribuer à répondre aux enjeux liés à la fracture territoriale. Qui décide des services de proximité développés par l’établissement ? 

Chaque café a vocation à développer des services de proximité utiles aux habitant.e.s, c‘est la raison pour laquelle le choix de ces services doit être co-construit. Dans un premier temps, le café ouvre ses portes sur son cœur de métier à savoir son café et une offre de petite restauration. Puis débute un second temps de co-construction avec les habitants pour définir au mieux le besoin du territoire. “Est-ce que ce sera un service de mobilité ou une offre de producteurs locaux ? “ C’est le dialogue entre le représentant.e de l’établissement (le.la gérant.e), le.la Maire et les habitant.e.s du village bourg, qui permet de déterminer au mieux les services de proximité utiles au territoire et le « bouquet » de services de proximité qui sera développé.

2. Je suis Maire ou élu.e d’une commune n’ayant plus de café 

Ma commune peut-elle être candidate pour accueillir un café ?

Les critères d’éligibilité sont les suivants : 

  • Le projet doit concerner une commune de moins de 3500 habitant.e.s
  • La candidature doit être portée par la ou le Maire
  • Le projet doit être situé dans une commune ne disposant pas de café ou dont le café est menacé de fermeture
  • La commune dispose ou a connaissance d’un local sur son territoire pouvant se prêter à l’activité d’un café avec de préférence un logement associé. 

Comment ma commune peut-elle candidater ?

La candidature doit être portée par le Maire et déposée en répondant au questionnaire en ligne sur le site www.1000cafes.org (Onglet “Participez !“), également disponible en suivant ce lien.   

Ce formulaire synthétique vous permet de renseigner les principales informations concernant votre commune et le lieu qui pourrait se prêter à la reprise ou à la création d’un café multiservices. Ces informations permettent à l’équipe “1000 cafés” de réaliser une première instruction qui permet de vérifier l’éligibilité de la candidature et une première étude d’opportunité.      

Quand ma commune peut-elle candidater ?

Une candidature peut-être déposée à tout moment il n’y a pas de date limite de candidature..  

Quel est votre calendrier d’instruction ? 

L’appel à candidature reste ouvert, vous pouvez candidater à tout moment. L’instruction est réalisée progressivement, nous revenons vers chaque Mairie afin de compléter les informations nécessaires pour programmer une éventuelle visite.  

Qui finance le projet ?  

Il s’agit d’une initiative entrepreneuriale. Chaque café a vocation à développer un modèle économique viable, qui repose à la fois sur son activité de cafetier et de fournisseur de services de proximité, mais qui mobilise aussi les dispositifs de soutien proposés par les acteurs institutionnels du territoire et l’appui de partenaires privés engagés dans l’initiative “1000 cafés”. Un financement participatif peut aussi être mobilisé par le biais de la plateforme “Bluebees”. 

3. Je suis une personne candidate pour ouvrir un café…  

Quelles sont les conditions pour être en charge d’un des 1000 cafés ?

Nous recherchons des personnes entrepreneuses, prêtes à animer un lieu de convivialité, à l’écoute et force de proposition pour le village, curieuses et débrouillardes.   

Le/la candidat.e à la gérance doit remplir les conditions liées à l’octroi d’une licence de débit de boissons, à savoir : être majeur ou mineur émancipé ; ne pas être sous tutelle ; ne pas avoir été condamné à certaines peines notamment pour une infraction pénale ou proxénétisme (interdiction définitive), ou pour vol, escroquerie, abus de confiance (l’incapacité peut être levée au bout de 5 ans). 

Il n’y a en revanche aucun pré-requis en matière d’expérience dans le secteur de l’hôtellerie restauration. 

Le recrutement fonctionne par cercle concentrique : nous privilégions des candidatures locales, mais l’appel à candidatures est également ouvert à des personnes ayant des projets de mobilité professionnelle. 

Suite au recrutement chaque gérant recevra une formation adaptée : les gérant.e.s auront des profils divers, leur atout commun et essentiel est la capacité à animer le lieu et garantir sa convivialité – ils recevront tou.te.s une formation adaptée sur-mesure à leur rôle de gérant.e.s de café et animateurs.trices d’un lieu d’activités et services de proximité.  

Comment et quand postuler ?

Pour postuler : 

  • Première étape :  il vous faut partager votre intérêt pour devenir gérant.e d’un café via le questionnaire en ligne sur le site www.1000cafes.org (Onglet “Participez!”), également accessible sur le lien suivant.
  • Seconde étape : les personnes ayant candidatées en ligne seront informées régulièrement de l’ouverture des phases de recrutement pour des communes ciblées, où des cafés sont à la recherche de leur gérant.e pour une ouverture prochaine.  

Quel sera mon statut en tant que responsable du café de mon village ?  

Chaque établissement sera animé idéalement par un binôme. Cela dépendra entre autres du nombre d’habitant.e.s, du potentiel commercial, des horaires d’ouverture de l’établissement. Un gérant – mandataire social non salarié – rémunéré (base SMIC pour débuter l’activité), logé, et intéressé aux résultats de l’entreprise, sera systématiquement nommé. La deuxième personne sera salariée (à l’exception de cas éventuels de cogérance). 

Comment avoir accès aux différents cafés à reprendre ? 

Les personnes ayant candidaté en ligne seront informées régulièrement de l’ouverture des cafés multiservices et des recrutements (pour des cafés à la recherche de leur gérant.e. c’est-à-dire ceux pour lesquels un candidat du bourg n’a pas déjà été identifié). 

En revanche, par souci de confidentialité, nous ne communiquons pas aux candidat.e.s à la gérance la liste des communes ayant candidaté. 

Néanmoins, il vous est tout à fait possible de parler de l’initiative “1000 cafés” au Maire de votre commune ou d’une commune n’ayant plus de café et de l’inviter à candidater en lui demandant de bien préciser qu’il dispose déjà d’un.e candidat.e à la gérance identifié.e 

Les projets portés par des collectifs citoyens ou des associations peuvent-ils candidater ?  

Le Groupe SOS a fait le choix d’être l’opérateur du programme « 1000 cafés ». Dans ce cadre, chaque café est une TPE (EURL précisément) domiciliée à l’adresse du café et détenue par le Groupe SOS. 

Le café s’inscrit dans les dynamiques territoriales en place sur la commune. Ainsi, tout partenariat avec les associations locales et les collectifs citoyens sera encouragé afin de rendre ce lieu celui des habitants et d’encourager au mieux le développement d’un lieu de vie pour tous. Le lieu est fait pour accueillir les rencontres et événements de chacun.  

4. Je suis habitant d’une commune rurale et j’aimerais voir le dernier café être repris ou ré ouvert…

Quelles sont les démarches que je peux entreprendre ?  

Vous pouvez entrer en contact avec le/la Maire pour lui parler de l’initiative “1000 cafés” et l’inviter à déposer une candidature. La mobilisation des habitant.e.s constitue un critère très favorable à la sélection d’une commune. N’hésitez pas à organiser des réunions publiques ou récolter toutes manifestations qui montreraient l’envie des futurs usagers à voir rouvrir un lieu de vie.