1000 cafés : Lancement de l’appel à candidature à destination des Maires

12 septembre 2019

Recréer des espaces de rencontres et des services de proximité dans les communes rurales qui n’en ont plus, c’est l’objectif des 1000 cafés, initiative du GROUPE SOS. A partir du 12 septembre, le GROUPE SOS lance un appel à candidature ouvert aux Maires de communes de moins de 3 500 habitant.e.s, pour identifier des lieux de création de cafés multiservices.

Lieux de création des cafés – Appel à candidature à destination des Maires

L’appel à candidature destiné aux Maires de communes de moins de 3 500 habitant.e.s est ouvert à partir du 12 septembre pour identifier des lieux propices à l’installation d’un café multiservices.
Pour être retenue, la candidature doit être déposée par le/la Maire de la commune sur le site www.1000cafes.org. Seront éligibles les communes de moins de 3500 habitant.e.s dont le café est menacé de fermeture ou qui ne disposent plus de café mais d’un local adapté à cette activité. L’appel à candidature est ouvert en continu, et une première période d’instruction aura lieu en octobre pour la présélection de communes.

Une initiative du GROUPE SOS pour les villages ruraux

Opérateur de l’initiative 1000 cafés, le GROUPE SOS propose de contribuer au lien social en milieu rural en ouvrant des cafés multiservices. En plus de proposer boissons et petite restauration, ces cafés pourront accueillir une gamme de services de proximité, par exemple un dépôt de pain, un point de vente de produits frais locaux, un relais poste, un point d’accès numérique, mais aussi un espace de travail partagé, une programmation événementielle, culturelle et citoyenne, ou encore un point d’information touristique. Une démarche de concertation sera menée pour recueillir les besoins des habitant.e.s.
Cette initiative est soutenue par le Ministère de la Cohésion des Territoires et le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires.

Remise des 200 propositions pour un agenda rural : la Ministre soutient l’initiative 1000 cafés

26 juillet 2019

Le 26 juillet, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a annoncé un soutien à l’initiative 1000 Cafés du GROUPE SOS lors de la remise du rapport sur l’agenda rural, en rappelant l’importance d’appréhender les territoires ruraux dans toute leur diversité et de proposer des mesures concrètes qui améliorent la vie quotidienne de leurs habitants. Rendez-vous en septembre pour le lancement du projet 1000 Cafés.

« Nous défendons un plan de soutien du commerce et des services en milieu rural. Souvent, les bistrots ont disparu. Le rapport reprend la proposition du GROUPE SOS, acteur de l’économie sociale et solidaire, qui propose de déployer « 1 000 cafés » en zone rurale. Nous voulons aussi soutenir la rénovation de l’habitat existant. L’Etat peut aider les communes dans la restauration de leur centre. Il faut réinvestir les villages, arrêter l’extension de l’habitat et protéger les terres agricoles. »  A l’occasion de la remise de son rapport, la ministre a détaillé ses pistes pour « réinvestir les villages » dans un entretien publié le 25 juillet dans Libération. ndez-vous en septembre pour le lancement du projet 1000 Cafés.

Retrouvez l’entretien en intégralité ici : https://www.liberation.fr/france/2019/07/25/jacqueline-gourault-il-y-a-differentes-ruralites-il-faut-faire-du-cousu-main_1742110

Rendez-vous en septembre pour l’annonce et le lancement de l’appel à candidature destiné aux Maires de communes rurales.

Agenda rural : l’équipe des 1000 cafés reçues par la commission pour une audition

2 juillet 2019

L’équipe des 1000 cafés a été reçue par la mission Agenda rural conduite par Daniel Labaronne, député d’Indre-et-Loire, Patrice Joly, sénateur de la Nièvre et président de l’Association nationale nouvelles ruralités, Pierre Jarlier, sénateur honoraire, maire de Saint-Flour (Cantal), président du Cerema et président délégué de l’Association des petites villes de France, Cécile Gallien, maire de Vorey (Haute-Loire), vice-présidente de l’Association des maires de France, et Dominique Dhumeaux, maire de Fercé-sur-Sarthe (Sarthe), vice-président de l’Association des maires ruraux de France.
Redynamiser les territoires français
Si les communes de moins de 3 500 habitant.e.s rassemblent près de 35% de la population française, plus de la moitié n’a plus aucun commerce, ni lieu de convivialité. Le café du village a souvent disparu alors qu’il constitue un espace d’échanges et de rencontres essentiel pour les habitant.e.s. L’enjeu est donc de redynamiser ces communes en opérant un véritable changement de regard sur la ruralité.
Développer le lien social et les services en milieu rural
Engagé depuis 35 ans dans la lutte contre toutes les formes d’exclusion, le GROUPE SOS a décidé d’agir pour les territoires ruraux. A travers l’initiative 1000 Cafés, le GROUPE SOS va associer son expertise et son impact à l’expérience des associations d’élus et de différents partenaires pour recréer des lieux de convivialité dans les communes rurales.